L'implantation du dépôt et de l'hôpital américain sur la commune de St Benoit, durant plus de 15 ans (1951/1967), avaient créé de nombreux liens entre les GI et les Bénédictins, plusieurs d'entre eux travaillant d'ailleurs comme personnel civil au Depot Activity de Chinon.

Adieux US Army C'est donc un public important qui s'était déplacé, en cette matinée ensoleillée de février 1967, pour assister à la cérémonie marquant le départ de l'US Army.
Les retrouvailles allaient bon train entre le lavoir (qui n'existe plus aujourd'hui) et l'église. Entouré des autorités officielles locales, Savinien Delaunay, maire de l'époque, accueillit le major Irvin, commandant le Depot, accompagné de quelques officiers. Personnalités, militaires et public, formèrent un cercle pour la cérémonie d'adieux autour de la stèle à la mémoire du Président John F. Kennedy. Cette dernière, qui s'élevait auparavant au coeur du Depot de l'US Army, était confiée en ce jour à la commune de St Benoit en faisant le voeu qu'elle soit entretenue et respecée.

Adieux US Army Il faut resituer dans l'histoire le contexte de cette cérémonie. L'arrivée des américains, dans notre bourgade au cours de ce début d'années 50 ne passa pas inaperçue. La différence de mode de vie, ne facilitaient pas au début les contacts. Mais peu à peu les préjugés tombèrent de part et d'autre. Les camaraderies, puis les amitiés se nouèrent au point que la mort tragique du Président Kennedy le 22 novembre 1963 fut ressentie à St Benoit aussi vivement qu'à la Base US.
Le maire de St Benoit sut aussi très bien définir ce que fut le rapprochement franco-américain au niveau de notre petit village. Il rappela qu'entre 1951 et 1967, 1826 petits américains sont nés à St Benoit souhaitant que devenus grands, à ces garçons et filles reviennent au lieu de leur naissance et soient artisans à leur tour de l'union éternelle de nos deux peuples !
Adieux US ArmyIl profita de l'occasion pour remercier l'US Army des nombreux et importants "services" qu'elle avait rendu à la collectivité. Notamment pour l'intervention des soldats américains dans la lutte et la protection incendie de "notre chère forêt".
Malgré un français approximatif, le major Irvin exprima sa satisfaction quant à son séjour en Touraine, se faisant l'interprète des français du camp et des militaires américains pour la conservation de la stèle Kennedy.
Les deux hymnes joués sur un piano, cadeau américain à St Benoit, furent ensuite écoutés respectueusement.

Nous contacter

Info mairie St BenoitVous souhaitez poser une question ou nous faire part d'un commentaire, n'hésitez pas à nous contacter en cliquant sur le lien ci-dessous.

Contact

Newsflash

DEA

Un défibtillateur est dispoinble à St Benoit, sous le porche à côté de la porte d'entrée de la mairie.

Ce modèle entièrement automatique peut être manipulé par tout le monde. Son analyse de la situation est autonome, il ne délivre un choc électrique que s'il en détecte la nécessité, ce qui évite à l'opérateur toute prise de décision.

En savoir plus

Nous contacter

Info mairie St BenoitVous souhaitez poser une question ou nous faire part d'un commentaire, n'hésitez pas à nous contacter en cliquant sur le lien ci-dessous.

Contact

Droit d'accès

Toute personne citée ou photographiée sur ce site dispose d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui la concerne (Loi n° 78-17 du 06/01/78...)

Plus de détails

Les cookies sont de petits fichiers texte que votre ordinateur télécharge à chaque fois que vous visitez un site Web.
Lorsque vous retournez sur des sites Web, ou que vous vous rendez sur des sites Web utilisant les mêmes cookies, ceux-ci reconnaissent ces cookies et donc votre ordinateur ou votre périphérique mobile.